C'est mon histoire

Attention!

Hello,

Les porteurs et porteuses de vie. C’est avec plaisir que j’ai hâte de vous retrouver chaque samedi.

J’espère que vous avez passé une bonne semaine et que vous profiterez pleinement du week-end pour vous ressourcer.

Je partage avec vous le témoignage d’une sœur.

En fait, nous étions en train de discuter lorsqu’ elle me dit qu’elle a écouté des enseignements sur la nouvelle naissance qui lui ont donné l’impression qu’elle n’était pas née de nouveau.  Au départ, je ne me suis pas trop intéressée, et  je lui ai juste dit que cela peut quelque fois nous  arriver : en écoutant certains enseignements, nous remettons en cause tout ce que nous sommes ou savons. Mais, elle n’avait pas à  remettre en cause son salut  car les fruits qu’elle manifeste ne laisse aucun doute la dessus. Puis nous sommes passées à autre chose.

Quelques jours après, dans nos échanges, elle me confia que quelque chose était  « casée »  en elle. Parce qu’elle n’arrivait plus ni à prier ni à lire la Bible et communier avec le Saint-Esprit, et tout ceci à cause de ces dits enseignements dont nous parlions la dernière fois. Elle reconnaissait qu’en écoutant ces enseignements, elle n’était pas en paix, son esprit se rebellait. Mais elle a insisté quand même et cela a beaucoup influencé sa vie spirituelle.

Comment était-elle arrivée là ?

Elle est  visionnaire  et initiatrice  d’un groupe virtuel d’édification, chaque jour  avec d’autres personnes, elles s’édifient sur la Parole de Dieu et prient ensemble.  C’est dans cet objectif qu’elle  a invité quelqu’un pour venir les enseigner sur la nouvelle naissance.  Dans les partages  que cet invité donnait , il est ressorti que les chrétiens ne devraient adresser à Dieu d’autres prières que celles qui concernent le salut des hommes. Pour ce qui concerne nos autres besoins comme par exemple demander la guérison quand nous somme malades, nous ne devrons pas prier pour ça. Plutôt accepter la maladie comme la volonté absolue de Dieu. Aussi, cette doctrine interdit de communier avec le Saint-Esprit car pour eux c’est démoniaque donc plus question de dons spirituels ou du parler en langues Tout ceci est mis au compte  des Apôtres du temps de Jésus.

Pourtant, La sœur pratiquait toutes ces choses et avaient une bonne communion avec le Seigneur.

Après sa confession, j’ai été conduite afin que nous prions pour elle, en nous basant sur cette vérité :

 « Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficace. » (Jacques 5 :16).

Elle était malade spirituellement, car cet enseignement était comme un poison qui la tuait spirituellement à petit feu. Nous avons prié ensemble afin qu’elle demande pardon au Seigneur d’avoir prêté son cœur à une autre semence que la sienne.  En plus, nous avons prié afin qu’elle renonce volontairement à ces semences de fausse doctrine  qu’elles avaient reçues. Et pour terminer, nous avons  demandé au Seigneur de déraciner tout ce qui n’avait pas été plantée en elle par lui et dans la vie des autres membres du groupe. Par la grâce de Dieu, elle a repris sa communion avec le Seigneur et les membres du groupe, individuellement chacun de son côté a été convaincu de la fausseté des enseignements qu’ils avaient reçus.

Soyons prudents

Jésus nous avait déjà averti en ce qui concerne ces choses. De nos jours, il y a beaucoup de choses, d’un côté ceux qui nient Jésus-Christ comme Fils de Dieu ;  de l’autre côté ceux qui donnent des faux enseignements même avec des versets bibliques à l’appui. Il est important que nous soyons prudents en prenant garde à ce que nous écoutons ou recevons comme enseignement. En 2019, lors de mes échanges avec un monsieur, il  commença à remettre en cause ma foi avec exactement les mêmes enseignements que la sœur a écoutés. Je refusais tout ce qu’il me disait parce ce n’était pas du tout conforme avec la Parole de Dieu, pour me convaincre davantage, il dit qu’il m’enverra un message audio sur le sujet. J’ai poliment refusé son offre, il m’a alors  dit que c’est parce que je n’avais pas assez  confiance  en moi-même, sinon je ne devrais pas refuser. Je lui ai fait savoir que Jésus nous a recommandé de prendre garde à ce qu’on entend.(Marc 4 :24)

PS : Ce n’est pas  à dire que je ne suis pas enseignable. Je suis membre d’une église locale, donc j’écoute des enseignements qui y sont donnés. Aussi, il m’arrive d’écouter d’autres prédicateurs et je lis de différents auteurs. Cependant, quand mon esprit n’est pas en paix avec un enseignement, je n’hésite pas à le rejeter. Cela ne sous-entend pas que, si un  enseignement touche un point de ma vie qui doit être changé, je  prétexte que c’est un faux pour me fermer à la repentance ou au changement.

Par ailleurs, je reconnais que je ne connais pas tout et que la connaissance est progressive, au fur et à mesure je peux apprendre afin de m’ajuster. Mais j’essaie d’être sélective en matière d’enseignement car un faux enseignement peut démolir tout ce que Dieu a bâti en nous.

En tant qu’enfant de Dieu, nous avons la grâce d’avoir la semence de vérité en nous par le Saint-Esprit. Il nous alertera toujours lorsque le mensonge essaie de forcer le chemin dans notre cœur. Soyons assez humbles pour lui obéir. Dès que nous avons des doutes sur des enseignements, n’ayons pas peur d’aller dans la présence de Dieu pour lui en parler, et suivons la direction qu’il nous donnera.

A propos, le Saint-Esprit  nous exhorte ceci par la bouche de l’Apôtre Paul ainsi :

 « Garde le bon dépôt, par le Saint-Esprit qui habite en nous. » (1 Timothée 1 :14)

C’est notre responsabilité de garder ce que Dieu a investi en nous.

Et le Seigneur ajoute dans Proverbes 3 :1-2 :

«  Mon fils, n’oublie pas mes enseignements, et que ton cœur garde mes préceptes ; car ils prolongeront les jours et les années de ta vie, et ils augmenteront ta paix. »

Dieu nous dit de ne pas oublier ce qu’il nous a enseigné à travers sa Parole. Parce qu’il y a beaucoup d’enseignement dehors : à la télévision, sur l’internet, dans les livres, un peu autour de nous. Souvent, on ne peut empêcher ces choses d’arriver à notre niveau, mais quelle que  soit la beauté et l’éloquence d’un enseignement, ne permettons pas qu’il ait de l’autorité sur ce celui de Dieu. Rappelons- nous toujours de ce que Dieu nous a enseigné et que nos cœurs les gardent. Le Seigneur ajoute que ce sont ses Paroles qui augmenteront les années de nos vies et notre paix. Par conséquent tout enseignement qui diminue en nous la paix de Dieu, est une hérésie qu’il faut rejeter sans réfléchir deux fois.

Il y a des choses que le Seigneur lui-même  a imprimé dans nos cœurs, ce sont des choses qu’on n’a pas appris d’un homme ni dans un livre, mais l’onction d’enseignement qui demeure en nous par le Saint-Esprit nous  les a fait connaitre.

Sachons le, il n’y a pas un Jésus pour les Apôtres de l’Eglise primitive et un autre pour nous les chrétiens du 21ième siècle. Jésus est le même hier, aujourd’hui  et éternellement. (Hébreux 13 :8) et la Parole de Dieu est vivante et permanente, elle n’évolue pas selon les temps et les circonstances. Elle produit ses effets pour toutes les générations.

Entre plusieurs autres, nous avons  cette promesse de Jésus-Christ qui reste vraie et vivante aujourd’hui:

Marc 16:17-18:


“Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues;
ils saisiront des serpents; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris”

Autant les gens de l’Ancien de Testament ont prié Dieu afin d’être guéris de leur maladie, autant, les gens de l’Eglise primitive l’ont fait, autant Dieu guérit encore les malades de nos jours. D’ailleurs, la maladie n’est pas la volonté parfaite de Dieu qu’il faut subir passivement. La Parole dit que Jésus a déjà pris nos maladies et que nous sommes guéris par ses meurtrissures. Dieu a encore quel intérêt à nous rendre malades ? S’il le fait c’est que ce que Jésus a fait n’a plus de valeur.

Aussi, la puissance et la manifestation de l’Esprit est pour nous. Le Saint-Esprit qui a rempli les premiers disciples est le même en nous qui se manifeste comme il veut (par des dons vocaux,  de révélation, de puissance, de miracles,) Dieu n’a pas changé et son Royaume c’est la puissance.

Nous devons prier pour le salut de ceux qui ne sont pas encore sauvés, mais Dieu nous recommande de lui présenter nos propres besoins de tout genre : « Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ. » (Philippiens 4 :6-7)

Au risque de me répéter, mais pour l’amour de Dieu, prenons garde à ce que nous entendons, ne prêtons pas nos oreilles à tout le monde. Sachons discerner, et le Saint-Esprit en nous, nous alertera toujours lorsque nous sommes en train de nous égarer car ces fausses doctrines sont motivées par un esprit d’égarement afin de nous éloigner de Dieu.

Le cœur est un champ fertile, il ne trie pas les semences. Mais, le Saint-Esprit a mis en nous la capacité de le faire. Ramenons toujours tout à la lumière de la Parole écrite de Dieu, éclairée par le Saint-Esprit.

Bon usage:

Matthieu 24 :4

« Jésus leur répondit : Prenez garde que personne ne vous séduise. Car plusieurs viendront sous mon nom, disant : C’est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens. »

Colossiens 2 :8

« Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ. »

Hébreux 2 :1

 « C’est pourquoi nous devons d’autant plus nous attacher aux choses que nous avons entendues (de Dieu), de peur que nous ne soyons emportés loin d’elles. »

1 Jean 4 :1 :

« Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. Reconnaissez à ceci l’Esprit de Dieu : tout esprit qui confesse Jésus-Christ venu en chair est de Dieu ; et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui de l’antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde. »

 

Crédit photo: pixabay 

Le Rhema, il y a la Vie en ce que nous vous apportons !

À propos de l’auteur

Je suis le produit de l'amour de Dieu, je suis enfant de Dieu par la grâce de mon Sauveur et Seigneur Jésus Christ❤
Je suis citoyenne du Royaume des cieux 😊, résidant au Burkina Faso, l'une des représentations de ce Royaume 😄.
Juriste publiciste de formation. J'ai une petite fibre d'entrepreneure ( ailleurs, quelqu'un pourrait dire que j'ai été sa restauratrice)
La cuisine🍛 est aussi l'une des choses que je fais avec beaucoup de plaisir autant que la lecture et l'écriture✍.
Il y a également ce rêve qui grandit en moi de jour en jour: être les pieds de Jésus auprès des prisonniers... être ses bras qui font des câlins aux internés des centres de désintoxication et psychiatriques... afin de les apporter ma petite touche pour la restauration du divin en eux et leur réinsertion dans la société.
Un jour, si j'ai l'opportunité, j'aimerai bien servir dans l'humanitaire.❤
Actuellement, j'apporte ma petite contribution à un centre d'édition et de publication des œuvres chrétiennes.

2 commentaires

  1. Pamela a dit :

    Ce que je retiens de ton texte cest qu’il faut trier ce que nous laissons entrer en nous, veillez à tout 👌👌..
    Que Dieu nous garde 🙌

    1. C’est bien retenu Pamela. Que le Seigneur nous aide vraiment 🙏❤

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *