Exhortation

Comment gérons-nous la bénédiction?

Hello,

Les porteurs-porteuse de Vie! Je vous souhaite en bonne santé !

Il y a quelques années, j’étais en reconversion professionnelle. Je priais et me formais dans le domaine auquel je souhaitais reconvertir. Puis l’année dernière, le Seigneur m’a fait grâce. J’avoue qu’il m’a ouverte une porte à laquelle, je ne m’attendais. Je n’ai jamais pu formuler de sujet pour une telle grâce. Mais le Dieu de toutes grâces m’a bénie au-delà de toute espérance.

A une rencontre avec d’autres frères et sœurs, il y en a deux qui ont témoigné de bonnes récoltes que le Seigneur leurs avaient accordées à la suite de « semences sacrificielles ». Elles consistent à semer intentionnellement le peu d’argent ou autre ressource que nous possédons en vue de récolter beaucoup dans le domaine espéré.

 Immédiatement, j’ai pensé qu’à la fin du mois, je ferais aussi une semence sacrificielle en donnant la dîme du salaire que je souhaite dans l’avenir. Sur le champ, j’entends la voix du Saint-Esprit me demander ce que je ferai avec un tel salaire ? Qu’il aimerait bien me voir gérer ce que j’ai déjà.

 Je me suis donc calmée. Car une augmentation de salaire signifie un changement de grade professionnelle, alors que je venais de commencer il y avait à peine 6 mois.

Ce n’est pas mauvais de s’appuyer sur les expériences d’autres personnes. D’ailleurs, conduite par l’Esprit de Dieu, j’ai déjà fait des semences sacrificielles et le Seigneur m’a manifestée sa bonté et fidélité. De même j’ai reçu de grandes bénédictions de Dieu sans aucune semence sacrificielle ni préparation, mais il les a utilisées pour que je le connaisse. Par ailleurs, il y en a aussi pour lesquelles, il m’a préparée pendant de longues années avant de les mettre à ma possession.

« Grâces soient rendues à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui nous a bénis de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Jésus-Christ! » (Ephésiens 1 :3)

Le Seigneur nous connait dans les moindres détails, il connait nos désirs et ambitions. Il sait ce qui peut nous rapprocher davantage de lui ou nous égarer. Et ce que Dieu désire c’est que chaque bénédiction qu’il manifeste dans nos vies nous rapproche plus de lui parce qu’il nous chérit jalousement.

Mon nouveau statut professionnel avait changé et Dieu savait toutes les droits, devoirs, responsabilités et contraintes qui y étaient liés. Il savait que j’étais dans un changement auquel j’avais besoin de m’adapter sans que cela joue négativement sur ma communion avec lui. Je priais pour cela.

« Tu le rends à jamais un objet de bénédictions » (Psaume 21 :6)

Un jour, le Saint-Esprit m’a interpelée : « ton Père regarde comment tu gères la bénédiction qu’il t’a faite. De la gestion de celle-ci peut dépendre les autres auxquelles, tu t’attends… »

J’ai alors fait une introspection. Je me suis rendu compte que je me laissais aller à certaines légèretés, je tolérais ce que je n’aurais pas toléré sous le couvert de « je veux jouir de la grâce que Dieu m’a faite ».

Je rends grâce pour le don du Saint-Esprit. Il est celui qui prend en charge notre vie et notre marche en Christ. Il nous avertit et nous ramène sur la bonne voie.

Un dimanche matin, j’hésitais si je devrais aller au culte ou suivre en ligne. J’optais pour le deuxième choix quand mon cœur se serra : « tu as du travail maintenant et tu ne veux plus partir au culte ? « Quelle remarque ! Je me suis repentie. Ce n’est à dire que Dieu soit contre le fait qu’un dimanche je ne puisse pas aller au culte pour une raison ou une autre. Mais là, il savait la mauvaise habitude qui voulait germer en moi. Encore, fallait-il que le Saint-Esprit sonde mon cœur pour m’aider à cerner si je partais au culte ou participais à d’autres activités dans l’optique de « maintenir » la bénédiction.

« C’est la bénédiction de l’Eternel qui enrichit,  et il ne la fait suivre d’aucun chagrin » (Proverbe 10 :22)

Alors la bénédiction dans nos mains rassure-t-elle les autres qu’un bon travail, un bon mariage, le matériel, le succès dans le ministère n’éloigne pas de Dieu?

Laissons le Saint-Esprit nous sonder : Quelle était notre attitude quand nous priions pour ce que nous avons aujourd’hui ? Et quelle est notre attitude aujourd’hui alors que nous l’avons obtenu ?

Pendant ton chômage, tu semblais tellement humble, agréable, fervent dans la foi, aimer le Seigneur et son peuple, mais depuis que tu as ce travail comment te comportes-tu ? … est-ce cette bénédiction t’a plus rapproché de Dieu ou éloignée ?

Dieu saisit chaque chose pour nous révéler l’état de nos cœurs. Il sait ce que nous serons après avoir obtenu ce que nous désirons de lui. Par conséquent, ouvrons-lui nos cœurs, confessons ce que nous sommes devenus après avoir obtenu ce qu’on voulait.

Un jour, je cherchais un prétexte pour accuser un retard, puis le Saint-Esprit me reprit : « c’est une insulte à Dieu qu’après avoir autant pleuré devant sa face et c’est ainsi que tu traites à la légère ce qu’il t’a donnée ? » c’était tellement profond. Je me suis repentie.

Aspirons à être de bons gérants

Dieu nous observe et souhaite que nous sachions être de bons gérants de ce qu’il nous donne. Aussi en faisant l’équilibre de sorte que cela n’aspire pas notre communion avec lui.

Comment gères-tu ce mariage que tu as tant demandé au Seigneur ?

Comment gères-tu cette promotion pour laquelle tu as tant jeuné ?

Comment gères-tu ce buisines ?

Comment gères-tu ce moyen de déplacement ?

Comment gères tu l’onction de Dieu ?

 C’est toujours possible de sincèrement se repentir en e lui avouant ta mauvaise gestion de sa bénédiction. Peut-être que tu en as fait un objet de fornication, d’adultère, d’ivrognerie, de mépris, de négligence, de tiédeur, d’orgueil…

 Demande la grâce au Saint-Esprit de t’aider à gérer ce qu’il a mis entre tes mains.

Prions : Père, je te rends grâce pour ta bonté et ta fidélité à mon égard. Merci pour cette bénédiction (nomme-la) que tu m’as faite. Je reconnaissais que je ne l’ai pas gérée de la bonne façon. J’en ai fait même une occasion de péché. Je te demande pardon et me repens de cette mauvaise gestion. Je te prie de m’aider à la gérer et en faire un bon usage.

Je te prie qu’à mon tour, je puisse bénir d’autres et leur donner envie de s’attendre à tes bénédictions C’est au Nom Puissant et Merveilleux de Jésus-Christ que je te prie. Amen!

Le Rhema, il y a la Vie en ce que nous vous apportons !

Yeri Audrey KAMBIRE

Je suis le produit de l'amour de Dieu, je suis enfant de Dieu par la grâce de mon Sauveur et Seigneur Jésus Christ❤ Je suis citoyenne du Royaume des cieux 😊, résidant au Burkina Faso, l'une des représentations de ce Royaume 😄. Juriste publiciste de formation. J'ai une petite fibre d'entrepreneure ( ailleurs, quelqu'un pourrait dire que j'ai été sa restauratrice) La cuisine🍛 est aussi l'une des choses que je fais avec beaucoup de plaisir autant que la lecture et l'écriture✍. Je partage avec Dieu, le besoin de voir toute personne Le vivre comme le Bon et Responsable Père, par essence et par excellence🤩🤩. Il l'est réellement. C'est pour cela que j'aime Le partager avec les autres tel que Sa Parole Le présente, et cette Parole expérimentée au travers des témoignages: Vivre la plénitude de la Vie Divine en Jésus-Christ, voici la vraie richesse.😍 Humanitaire dans l'âme, je vois l'humanité et j'élève la voix pour la cause des délaissés, de l'indigent et du malheureux . Par et avec ma voix, je milite pour leurs causes et intérêts. Ma voix parle: L'amour de Dieu répare les vies. Je pense que c'est ce que Jésus aurait fait à ma place... Alors qu'il le fasse au travers de moi. Je sers à la section communication et plaidoyer d'une organisation humanitaire de la place.

À propos de l’auteur

Je suis le produit de l'amour de Dieu, je suis enfant de Dieu par la grâce de mon Sauveur et Seigneur Jésus Christ❤
Je suis citoyenne du Royaume des cieux 😊, résidant au Burkina Faso, l'une des représentations de ce Royaume 😄.

Juriste publiciste de formation. J'ai une petite fibre d'entrepreneure ( ailleurs, quelqu'un pourrait dire que j'ai été sa restauratrice)
La cuisine🍛 est aussi l'une des choses que je fais avec beaucoup de plaisir autant que la lecture et l'écriture✍.

Je partage avec Dieu, le besoin de voir toute personne Le vivre comme le Bon et Responsable Père, par essence et par excellence🤩🤩. Il l'est réellement. C'est pour cela que j'aime Le partager avec les autres tel que Sa Parole Le présente, et cette Parole expérimentée au travers des témoignages: Vivre la plénitude de la Vie Divine en Jésus-Christ, voici la vraie richesse.😍

Humanitaire dans l'âme, je vois l'humanité et j'élève la voix pour la cause des délaissés, de l'indigent et du malheureux . Par et avec ma voix, je milite pour leurs causes et intérêts.
Ma voix parle: L'amour de Dieu répare les vies.
Je pense que c'est ce que Jésus aurait fait à ma place... Alors qu'il le fasse au travers de moi.

Je sers à la section communication et plaidoyer d'une organisation humanitaire de la place.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *