C'est mon histoire

J’avais besoin d’un père ! ( partie 1)

J’avais besoin d’un Père !

Hello les révélé. es !!
Oui, c’est de toi qu’il s’agit, la création t’attend pour que tu lui révèles ton Dieu et le dépôt qu’i a mis en toi. J’ai foi en Dieu et je crois en nous !

Dans le précédent article, j’ai (Ma mère( 1ière partie) donné une grande partie de mon témoignage. Le but du témoignage n’est pas de prouver combien nous avons souffert, nous avons été fort, persévérant ou encore pour attirer la compassion des autres sur nous. J’avoue qu’avant, je parlais de mon histoire afin de bénéficier d’un peu d’attention. Mais, j’en ai vu qui l’ont utilisé contre moi, certains ont profité de mes faiblesses pour bien m’enfoncer. Donc le but du témoignage est de rendre grâce au Seigneur pour son amour, sa bonté et sa fidélité, du fait qu’il nous a transformés en faisant de nous une nouvelle personne qui peut donner envie à une autre de le connaitre. Parlez-en toujours dans la limite que le Seigneur vous permet.
J’aime déclarer ceci avec le psalmiste :


J’avais mis en l’Eternel mon espérance ; Et il s’est incliné vers moi, il a écouté mes cris.
Il m’a retiré de la fosse de destruction, Du fond de la boue ; Et il a dressé mes pieds sur le roc, Il a affermi mes pas.
Il a mis dans ma bouche un cantique nouveau, Une louange à notre Dieu ; Beaucoup l’ont vu, et ont eu de la crainte, Et ils se sont confiés en l’Eternel.
Heureux l’homme qui place en l’Eternel sa confiance, Et qui ne se tourne pas vers les hautains et les menteurs !
Tu as multiplié, Eternel, mon Dieu ! Tes merveilles et tes desseins en notre faveur ; Nul n’est comparable à toi ; Je voudrais les publier et les proclamer, Mais leur nombre est trop grand pour que je les raconte. J’annonce la justice dans la grande assemblée ; Voici, je ne ferme pas mes lèvres, Eternel, tu le sais !
Je ne retiens pas dans mon cœur ta justice, Je publie ta vérité et ton salut ; Je ne cache pas ta bonté et ta fidélité Dans la grande assemblée.
Toi, Eternel ! Tu ne me refuseras pas tes compassions ; Ta bonté et ta fidélité me garderont toujours
Psaumes 40 :1-12

Dieu a fait des merveilles et il en a fait toujours dans ma vie. Je voudrais que tous sachent et expérimentent ce Dieu merveilleux.

Jésus Christ m’a délivrée de la dépendance affective:

 Dans une relation amoureuse, je recherchais plus un père qu’un conjoint de vie. J’étais la benjamine de mon père, j’étais très attachée à lui. Mais malheureusement mon père est décédé quand j’avais (huit ans). Sa disparition m’a beaucoup affectée émotionnellement, j’ai grandi avec cette blessure sans arriver à faire le deuil vraiment.

Qu’est-ce qu’un père ?

♡Un père est une figure d’autorité primordiale dans la vie d’un enfant.

♡Un père est une source qui participe à la construction de la personnalité de l’enfant.

♡Le père favorise également l’acquisition de l’autonomie et de l’indépendance à une vie affective équilibrée chez l’enfant.

♡Un père est celui qui protège, il rassure. Il pourvoit aux besoins financiers qu’affectifs de son enfant. Il donne un cadre, des repères, des bornes pour orienter la vie de l’enfant.

♡C’est un éducateur. Des études démontrent que les filles en mal de père recherchent cet amour dans les relations amoureuses et sexuelles précoces.

L’absence d’un père entraine souvent un déséquilibre dans la vie de l’enfant. Il est donc nécessaire pour l’enfant de connaitre son père, d’interagir avec lui et d’en avoir une bonne image.

(http://www.encyclopedie.com/pere-paternite/selon experts/role-du père auprès de l’enfant.

Le vrai père de Jean Le Camus- Etude (poche)- 196p -2004)

Cette complicité à laquelle j’ai été arrachée très tôt, j’essayais de la retrouver chez quiconque m’appelait banalement sa fille. J’ai commencé à m’attacher aux gens de façon excessive. Chaque fois, qu’une personne à qui, j’avais donné une place dans ma vie ou dont je m’étais faite une place dans la sienne qui n’était pas la mienne, s’en allait de son chemin,  j’en souffrais énormément et me sentais rejetée et abandonnée. Dans mes relations amoureuses, j’étais plus encline pour les hommes très âgés que moi. En réalité, c’est cette figure et affection paternelle que je recherchais coute que coute, car à leur côté j’espérais être traitée comme une petite fille. Bénéficier de l’amour paternel mais aussi d’un amoureux. S’en faisait trop pour une seule personne d’assumer ces deux rôles alors qu’elle aussi a besoin d’être aimée. Je devenais une charge émotionnelle. Ou lorsque la personne n’y arrivait pas, je prenais la relation en charge afin de lui montrer comment, elle devrait me traiter. Je m’attachais à la moindre lueur d’attention en me faisant des illusions, j’étais envahissante avec le besoin d’être chaque fois rassurée, j’harcelais parfois, j’étais possessive. En somme c’était difficile d’être mon amoureux parce que j’étais très exigeante…


Suite:

J’avais besoin d’un père ! ( deuxième partie)

J’avais besoin d’un père ( fin)

 

Le Rhema, il y a la vie en ce que nous vous apportons !

À propos de l’auteur

Je suis le produit de l'amour de Dieu, je suis enfant de Dieu par la grâce de mon Sauveur et Seigneur Jésus Christ❤
Je suis citoyenne du Royaume des cieux 😊, résidant au Burkina Faso, l'une des représentations de ce Royaume 😄.
Juriste publiciste de formation. J'ai une petite fibre d'entrepreneure ( ailleurs, quelqu'un pourrait dire que j'ai été sa restauratrice)
La cuisine🍛 est aussi l'une des choses que je fais avec beaucoup de plaisir autant que la lecture et l'écriture✍.
Il y a également ce rêve qui grandit en moi de jour en jour: être les pieds de Jésus auprès des prisonniers... être ses bras qui font des câlins aux internés des centres de désintoxication et psychiatriques... afin de les apporter ma petite touche pour la restauration du divin en eux et leur réinsertion dans la société.
Un jour, si j'ai l'opportunité, j'aimerai bien servir dans l'humanitaire.❤
Actuellement, j'apporte ma petite contribution à un centre d'édition et de publication des œuvres chrétiennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *