Edification

Je ne suis plus à l’aise

Hello,

Les porteurs et porteuses de vie. Ravie de vous retrouver après deux semaines.

Je crois que vous êtes en bonne santé et que vous manifestez abondamment la vie de Dieu en vous. Sinon, je vais bien au rythme de Dieu, chaque jour ses bontés et compassions se renouvellent.

 On y va pour l’article du jour.

Le nouveau régime

Pourquoi suis-je si mal à l’aise quand je commets un péché, pourtant ce n’était pas ainsi avant que je n’ai une relation personnelle et profonde avec Dieu?

La Parole de Dieu nous répond :

1 Jean 3 : 9

Quiconque est devenu enfant de Dieu cesse de pécher, car la puissance de la vie de Dieu agit en lui, puisque Dieu est son Père, il ne peut continuer à pécher. Jean (français courant)

Celui qui est né de Dieu ne s’adonne pas au péché, car la vie qui vient de Dieu a été implantée en lui et demeure en lui ; Il ne peut pas continuer à pécher, puisqu’il est né de Dieu. (Bible du Semeur)

 Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui ; et il ne peut pécher, parce qu’il est né de Dieu. (Version Louis Segond)

Dans ces passages de 1 Jean 3 :9, les termes « cesse de pécher, ne s’adonne pas au péché, ne pratique pas le péché » veut dire que le péché était une habitude, un mode de vie, quelque chose qu’on faisait sans gêne lorsque nous n’étions pas nés de nouveau… Mais il ne peut plus en être ainsi pour quiconque  est véritablement né de Dieu parce lorsque nous  passons du camp de Satan à celui de Dieu, c’est-à-dire de la puissance des ténèbres à la puissance de l’amour de Dieu, nous sommes  sous un nouveau régime.  Désormais, nous sommes régis par la vie de Dieu en nous qui,  est une semence puissante qui produit en nous la sainteté, la pureté, la sanctification qui sont des normes de la vie divine,  et en même temps, cette puissance suscite en nous le besoin et le désir de vivre ces valeurs au point où le péché devient répugnant pour nous que la seule chose que nous désirons faire c’est de nous en débarrasser.

Évacuer le corps étranger

 Je pars avec cet exemple : lorsqu’une paille tombe dans notre œil,  un insecte qui se retrouve dans notre oreille, un furoncle  qui pousse sur une partie de notre corps… Nous devenons mal à l’aise avec ces choses, nous voulons les évacuer. Pourquoi ? Parce que c’est un corps étranger.

Il est de même pour  le vol, la calomnie, le mensonge, l’impudicité, la colère, la jalousie, qui était normal pour nous,  devient subitement  gênant, car la vie de Dieu ne peut cohabiter avec le péché, il faut impérativement l’évacuer.  

Immédiatement quand cela arrive, le Saint Esprit nous signale en nous disant que nous avons laissé  un corps étranger s’introduire en nous. Il faut vite l’évacuer par la confession et la repentance.

Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, Mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde. (Proverbes 28 V 13)

Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. (1 Jean 1 V 8-9)

 Une fois fait, nous sommes en paix. Cependant, si nous endurcissons la voix de notre cœur, cela deviendra dangereux pour nous. Le mieux est de nous repentir sur le champ dès  que le Saint Esprit nous convainc de péché, et ne pas chercher à nous justifier. Car Dieu ne comprend pas le péché, il pardonne le péché.

S’il nous arrive de trébucher c’est-à-dire pécher, n’oublions pas que Dieu est toujours disponible pour nous pardonner afin de nous perfectionner au fur et à mesure.

Par conséquent, ne soyons jamais fatigués de nous confesser et de nous repentir, car Dieu ne se fatigue pas de nous pardonner. Mais demandons-lui la grâce de tenir fermes en étant radicaux face au péché afin  de ne plus retomber dans ce que nous avons vomi.

Le Rhema, il y a la Vie en ce que nous vous apportons !

À propos de l’auteur

Je suis le produit de l'amour de Dieu, je suis enfant de Dieu par la grâce de mon Sauveur et Seigneur Jésus Christ❤
Je suis citoyenne du Royaume des cieux 😊, résidant au Burkina Faso, l'une des représentations de ce Royaume 😄.
Juriste publiciste de formation. J'ai une petite fibre d'entrepreneure ( ailleurs, quelqu'un pourrait dire que j'ai été sa restauratrice)
La cuisine🍛 est aussi l'une des choses que je fais avec beaucoup de plaisir autant que la lecture et l'écriture✍.
Il y a également ce rêve qui grandit en moi de jour en jour: être les pieds de Jésus auprès des prisonniers... être ses bras qui font des câlins aux internés des centres de désintoxication et psychiatriques... afin de les apporter ma petite touche pour la restauration du divin en eux et leur réinsertion dans la société.
Un jour, si j'ai l'opportunité, j'aimerai bien servir dans l'humanitaire.❤
Actuellement, j'apporte ma petite contribution à un centre d'édition et de publication des œuvres chrétiennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *