Études de cas

Joseph: qu’est-ce que sa vie nous enseigne ?

Hello,

Les porteurs et porteuses de Vie. Je vous souhaite en bonne santé par la grâce de Dieu !

Aujourd’hui, nous sommes dans la catégorie « cas pratique » avec la passionnante vie d’un personnage de la Bible : Joseph de l’ancien Testament. L’histoire de Joseph est très riche en enseignements très pratiques, je ne peux prétendre tout aborder dans ce seul article. Néanmoins, je vous encourage en à faire une étude afin de bénéficier de tous les autres points. (Genèse 37-50)

Joseph était le 11ème fils de Jacob et le premier né de  Rachel.  Le nom  Joseph signifie : « Dieu ajoutera ». Ce nom lui a été donné à cause des circonstances autour de sa naissance.  Après des années de mariage sans enfant,  

Genèse 30 :22-24 :

Dieu se souvint de Rachel, il l’exauça, et il la rendit féconde. Elle devint enceinte, et enfanta un fils, et elle dit : Dieu a enlevé mon opprobre.  Et elle lui donna le nom de Joseph, en disant : Que l’Eternel m’ajoute un autre fils ! 

La mission de vie

Le Seigneur choisit Joseph parmi ses 11 frères pour une mission particulière. Sa mission était de dominer et de manifester le règne de Dieu dans une sphère bien précise. Joseph eut connaissance de sa mission de vie par deux songes très significatifs. Il les partagea avec ses frères en ces termes :

Genèse 37 :5-10 :

Ecoutez donc ce songe que j’ai eu ! Nous étions à lier des gerbes au milieu des champs ; et voici, ma gerbe se leva et se tint debout, et vos gerbes l’entourèrent et se prosternèrent devant elle. Ses frères lui dirent : Est-ce que tu règneras sur nous ? Est-ce que tu nous gouverneras ? Et ils le haïrent encore davantage, à cause de ses songes et à cause de ses paroles.

Une  seconde fois :

Verset 9 : Il dit : J’ai eu encore un songe ! Et voici, le soleil, la lune et onze étoiles se prosternaient devant moi. Il le raconta à son père et à ses frères. Son père le réprimanda, et lui dit : Que signifie ce songe que tu as eu ? Faut-il que nous venions, moi, ta mère et tes frères, nous prosterner en terre devant toi ? Ses frères eurent de l’envie contre lui, mais son père garda le souvenir de ces choses.

Joseph était un adolescent de 17 ans quand tout ceci se passait, il n’avait pas forcé pour avoir ses songes. C’est Dieu qui lui communiqua ses visions, il lui donna un aperçu de ce qu’il avait prévu pour lui. Le livre de Job nous dit que Dieu nous parle tantôt d’une manière tantôt d’une autre, il parle par des songes, des visions nocturnes. (Job 33 : 14).

Même s’il est  vrai que tous les songes ne sont pas divins, il est important de  ne pas négliger les songes que l’on fait.

Les frères de Joseph le haïrent encore plus à cause de ses rêves. Ces rêves avaient sans doute  de la valeur, sinon comment avoir de la haine pour une personne  qu’à cause des songes qui ne sont pas encore réalisés. Mais  son père garda le souvenir de ces choses parce qu’il en savait quelque chose.

La perte de la tunique de couleurs

Crédit photo: pixabay

Ses frères complotèrent de le tuer afin d’arrêter ses songes et leur accomplissement. Le jour qu’ils eurent l’occasion :

Genèse 37 :19-20 :

« Ils se dirent l’un à l’autre : Voici le faiseur de songes qui arrive. Venez maintenant, tuons-le, et jetons-le dans une des citernes ; nous dirons qu’une bête féroce l’a dévoré, et nous verrons ce que deviendront ses songes.»

Ils l’ont nommé faiseur de songe. Est-ce que ces songes étaient de la propre initiative de Joseph ? Non.  Dieu était la source des songes que le jeune Joseph faisait.

Genèse 37 :23-24 :

 «   Lorsque Joseph fut arrivé auprès de ses frères, ils le dépouillèrent de sa tunique, de la tunique de plusieurs couleurs, qu’il avait sur lui. Ils le prirent, et le jetèrent dans la citerne. Cette citerne était vide ; il n’y avait point d’eau. »

Ils ont dépouillé Joseph de sa tunique de plusieurs couleurs mais pas de ses songes. Ce n’était pas la tunique qui fournissait des visions à Joseph, Dieu en  était l’auteur.

Même au fond du puits, Joseph pouvait  leur raconter encore les mêmes songes en détail. 

Au fond du puits, il pouvait encore faire d’autres songes tant que Dieu était avec lui. Parce que  c’était Dieu la source de Joseph. C’est lui qui avait décidé de ces projets de paix et de bonheur pour ce jeune homme. Tel était l’avenir et l’espérance qui s’attachaient à sa vie. Joseph avait reçu cela du ciel comme Jean le baptiste nous le dit : un homme ne peut recevoir que ce qui lui vient du ciel (Jean 3 :27).

Il se pourrait qu’on vous dépouille de beaucoup de choses dans votre vie (à la place de la tunique de couleur, mettez ce dont on vous a dépouillé). Mais ne permettez pas qu’on vous  dépouille de votre source qui est Dieu, car tant que vous êtes toujours connectés à Dieu, il peut toujours vous donner ce que vous avez perdu.

Témoignage :

Lors d’un mariage, un de nos amis communs avait offert une très jolie robe à ma sœur.

Quelques jours après le mariage, celle-ci m’appela en pleurs pour me dire qu’on avait mélangé sa robe avec d’autres tenues qui avaient déteint sur cette nouvelle robe. Elle était tellement triste que la personne qui lui avait offert la première robe, lui en a offert une autre.

La leçon que j’ai apprise de cette affaire c’est que le plus important,  c’est notre source. Si la personne n’avait plus les moyens ou ne vivait plus, ma sœur n’aurait plus une autre robe de sa part. Surtout, si elle n’avait plus une bonne relation avec cette dernière. Mais tant que leurs relations étaient bonnes, elle pouvait espérer encore.

Qui est votre source ? Quel est l’état de vos relations ?

Pixabay

Dieu est ma source, tout ce que je peux avoir vient de lui. S’il arrive que sur le chemin de la vie, je perds certaines choses, pourvu que je ne le perde pas, car il pourra encore me les redonner et bien plus.

Dieu étant ma source, cela veut dire que ses ressources sont illimitées, son stock n’est jamais épuisé et il a les moyens de sa politique.

Cependant, ce qui est important et essentiel : c’est ma relation avec Dieu que,  je dois entretenir. Aussi bien que je dois prendre soin de ce qu’il me donne, je dois davantage  veiller  sur ma relation personnelle avec lui,  afin que la bénédiction qu’il me donne ne m’éloigne pas de lui.

Par conséquent, soyons  vigilants :

Notre relation avec Dieu est essentielle et doit être jalousement gardée.

Ne permettons à rien ni à personne d’interférer négativement dans notre communion avec Dieu, sachons séparer ce qui est précieux et vil.

L’accomplissement de la destinée e Joseph n’était pas lié au port de sa tunique mais de Dieu qui avait décidé souverainement de le choisir pour une telle mission, et  rien ne pouvait arrêter cela. La Parole de Dieu dit dans le livre de Job que rien ne peut obscurcir les desseins de Dieu à notre égard. (Job 42 :3).

Ps : Nous n’avons pas besoin de jalouser les autres à cause de ce que Dieu leur a donné. Allons à Dieu pour qu’il nous montre les bonnes œuvres qu’il a déjà préparées d’avance pour nous. Les richesses de Dieu sont infinies, il y en a pour nous tous.

Crédit photo: pixabay et pexels 

Le Rhema, il y a la Vie en ce que nous vous apportons !

À propos de l’auteur

Je suis le produit de l'amour de Dieu, je suis enfant de Dieu par la grâce de mon Sauveur et Seigneur Jésus Christ❤
Je suis citoyenne du Royaume des cieux 😊, résidant au Burkina Faso, l'une des représentations de ce Royaume 😄.

Juriste publiciste de formation. J'ai une petite fibre d'entrepreneure ( ailleurs, quelqu'un pourrait dire que j'ai été sa restauratrice)
La cuisine🍛 est aussi l'une des choses que je fais avec beaucoup de plaisir autant que la lecture et l'écriture✍.

Je partage avec Dieu, le besoin de voir toute personne Le vivre comme le Bon et Responsable Père, par essence et par excellence🤩🤩. Il l'est réellement. C'est pour cela que j'aime Le partager avec les autres tel que Sa Parole Le présente, et cette Parole expérimentée au travers des témoignages: Vivre la plénitude de la Vie Divine en Jésus-Christ, voici la vraie richesse.😍

Il y a également ce rêve qui grandit en moi de jour en jour: être les pieds de Jésus auprès des prisonniers; de ceux qui aspirent à vivre une nouvelle vie... Etre ses bras qui font des câlins aux internés des centres de désintoxication et psychiatriques; annoncer l'espérance d'un avenir meilleur aux laissés pour compte..., afin de leur partager l'amour de Dieu qui répare les vies. Et leur apporter ma petite touche pour la restauration du divin en eux et leur réinsertion dans la société.

Un jour, si j'ai l'opportunité, j'aimerai bien servir dans l'humanitaire.❤ Et je m'y prépare.

Actuellement, j'apporte ma petite contribution à un centre d'édition et de publication des œuvres chrétiennes.

2 commentaires

  1. Pamela a dit :

    “On peut tout nous retirer, sauf la source qui est Dieu” si nous avons toujours la source, Dieu il pourra nous redonner ce qui s été perdu et même plus encore.
    Merci Père Eternel, parce que tu es ma source sûre, ma Source intarissable🙌

    1. Amennnn ❤
      C’est exactement cela ma chère Porteuse de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.