Bibliothèque

La croix et le poignard

Hello,

Les porteurs et porteuses de Vie. Ravie de vous retrouver pour le partage hebdomadaire.

Pour ce jour, nous sommes dans la catégorie « Bibliothèque ». Incroyable ! Mais vrai, depuis la matérialisation de ce blog, je n’ai pas encore mis d’article sur des livres, alors que je suis une passionnée de lecture. J’ai honte 🙈, je me repens🙇‍♀️😊.

Pour produire du fruit digne de la repentance, j’y vais cette fois-ci avec la version livresque : « la croix et le poignard » bien que j’aie suivi l’interprétation cinématographique.

Un jour, j’étais à la libraire, je lisais la quatrième de couverture d’un livre sur le pardon, puis mes yeux tombèrent sur un autre : « la croix et le poignard ». Du coup, j’étais hésitante.  Mais, finalement, je fus convaincue de prendre le livre « la croix et le poignard ». David Wilkerson qui repose dans la gloire céleste en est l’auteur. La lecture de ce livre bouleversa ma vie.

En effet, David Wilkerson était un jeune pasteur dans une petite campagne des USA, tout allait bien pour lui, mais une grande insatisfaction montait en lui de jour en jour. C’est ainsi qu’il décida de vendre sa télévision afin de consacrer les heures qu’il y passait pour chercher Dieu. Un jour, après avoir prié, un journal sur son bureau retint son attention, il s’y trouvait la caricature des adolescents dans la ville de New York qui devaient passer en procès Une compassion sans pareille naquit dans le cœur de David pour ces adolescents.

Il se rendit dans ladite ville avec son arme (la Bible) espérant faire savoir à ces jeunes qu’ils n’étaient pas seuls, et que Dieu les aimait. Mais, ce fut un grand fiasco. David, revint tout honteux dans sa campagne. Cependant, cet échec ne put éteindre en lui la flamme divine qui brulait dans son cœur pour ces jeunes.  Il y retourna encore une prochaine fois, mais cette fois ci, il fit « connaissance » avec la drogue dans la ville de New York : Il rencontra les gangs, des adolescents livrés à eux-mêmes, mais ayant comme maître la drogue avec ses acolytes que sont le banditisme, le crime, la prostitution… Des jeunes enfants armés de poignard qui sont prêts à l’utiliser soit pour soutirer leur ration pour la drogue soit pour se défendre contre d’autres gangs. La police était toujours à leur trousse, sans savoir comment aider ces jeunes.

David partage désormais le cœur de Dieu en faveur de ces adolescents, le fardeau était pesant de jour en jour,  il ne résista pas à la nécessité d’annoncer la bonne nouvelle de Christ à ses jeunes, essayant autant qu’il pouvait de les convaincre qu’une nouvelle vie était possible au-delà de la drogue.

Nicky, le défi de David

Il se prit particulièrement en affection pour Nicky, un adolescent très violent ayant à son compte plusieurs crimes. Pour Nicky, Dieu a équipé David d’un amour spécial, la dureté de Nicky rencontrait toujours l’amour de Dieu en David. Cela n’a pas été facile, mais Dieu finit par vaincre Nicky, il accepta Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur. Sa vie fut transformée, il reçut l’appel de Dieu à aider les autres jeunes et surtout à prendre soin des tous petits afin qu’ils ne connaissent pas ce que lui, il a vécu avant de rencontrer Jésus-Christ. Il partit dans une école biblique, se maria et fonda une famille. Sa vie fut complètement changée. Et c’est aujourd’hui, un grand des grands évangélistes mondialement connu, son témoignage impacte toujours des âmes.

Mais David ne s’est pas arrêté qu’a Nicky, il a même déménagé dans la ville de New York, y a fondé un centre avec pour objectif d’accueillir ces centaines de jeunes vivat dans la rue,  en leur injectant l’antidote de la drogue : l’amour de Dieu qui comble tout vide émotionnel et  transforme les vies. Et Dieu a fait et continue de faire des miracles à travers son ministère qui s’est étendu dans certaines parties du monde.

Ce que j’ai appris :

C’est un livre de plus de 200 Pages. Ce n’est ni un livre théologique ni doctrinal, mais un roman, je dirai plutôt un livre de témoignage. Voici quelques points principaux :

  • Personne ne cherche Dieu vainement, David s’est disposé pour Dieu, et il lui a communiqué une vision.
  • Nous n’avons pas forcément besoin de vivre une situation pour agir en faveur de ceux qui vivent la situation. David n’a jamais consommé de la drogue, il a plutôt eu une adolescence tranquille d’autant plus qu’il est né d’une lignée de pasteur (grand père, père…)
  • Les premières épreuves que nous pouvons rencontrer dans l’accomplissement de notre mission de vie ne doivent jamais nous arrêter; derrière celles-ci, se trouve, la sagesse de Dieu afin que nous la fassions de la bonne façon.

Ces deux passages sont consolateurs:

Ceux qui sèment avec larmes moissonneront avec chants d’allégresse. Celui qui marche en pleurant, quand il porte la semence, revient avec allégresse, quand il porte ses gerbes. (Psaumes 126: 5-6)

Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein. (Romains 8:28)

  • Les proches de David ne l’ont pas jugé, il a beaucoup bénéficié des conseils de sa mère et des expériences de son grand père : nous avons besoin d’écouter nos devanciers.
  • Dieu nous équipe toujours pour l’œuvre à laquelle, il nous appelle : David était très nerveux, mais face à Nicky qui l’a presque frappé à la  mort, il a toujours manifesté de l’amour. Il lui a promis de lui prêcher l’Evangile même s’il le coupait en morceau.
  • Rien n’est vain dans le Seigneur, ce que David a semé dans la vie de ces jeunes et particulièrement de Nicky a fini par grandir  et porter du fruit par la grâce de Dieu
  • Lorsque Dieu nous envoie sur un champ, rappelons-nous de lui laisser toute la place pour qu’il agisse: c’est lorsque David a laissé la place au Saint-Esprit qu’il a pu toucher la vie de ces jeunes.
  • La croix de Jésus est plus puissante que toute addiction. Personne ne peut recevoir et expérimenter l’amour de Dieu, et rester la même.
  • L’Evangile de Jésus-Christ change les vies: Vidés de la drogue pour être remplis du Saint-Esprit, la vie de ces jeunes n’a jamais été la même : certains sont repartis à l’école, d’autres ont eu du travail, d’autres ont fondé des familles.
  • Le suivi des âmes est important, car au début, David n’avait pas eu l’idée de suivre certains jeunes après qu’ils aient reçu la bonne nouvelle, et ils ont rechuté.
  • Quand Dieu nous donne une mission, il dispose toujours toutes les ressources nécessaires (humaines, matérielles, financières, spirituelles) pour son accomplissement. David et son équipe ont  vécu des miracles qui ne pouvaient avoir leur source qu’en Dieu.
  • La femme de David lui a été d’un grand soutien.
  • La plupart des problèmes de ces jeunes avait sa racine dans leur famille: on ne le dira jamais assez, ne laissons jamais les nôtres être plus à l’aise dans la rue qu’auprès de nous.

A la vérité, ce livre a amplifié en moi le besoin d’aller vers ces groupes de personnes que sont les internés des centres de psychiatriques et désintoxication, c’est une vision qui grandit en moi de jour en jour. J’aimerais aussi qu’elles puissent vivre une nouvelle vie en Christ.

J’espère avoir aiguisé en vous le désir de découvrir ce merveilleux trésor : « la croix et le poignard »

Le Rhema, il y a la Vie en ce que nous vous apportons !

 

Crédit photo: Babelio 

À propos de l’auteur

Je suis le produit de l'amour de Dieu, je suis enfant de Dieu par la grâce de mon Sauveur et Seigneur Jésus Christ❤
Je suis citoyenne du Royaume des cieux 😊, résidant au Burkina Faso, l'une des représentations de ce Royaume 😄.
Juriste publiciste de formation. J'ai une petite fibre d'entrepreneure ( ailleurs, quelqu'un pourrait dire que j'ai été sa restauratrice)
La cuisine🍛 est aussi l'une des choses que je fais avec beaucoup de plaisir autant que la lecture et l'écriture✍.
Il y a également ce rêve qui grandit en moi de jour en jour: être les pieds de Jésus auprès des prisonniers... être ses bras qui font des câlins aux internés des centres de désintoxication et psychiatriques... afin de les apporter ma petite touche pour la restauration du divin en eux et leur réinsertion dans la société.
Un jour, si j'ai l'opportunité, j'aimerai bien servir dans l'humanitaire.❤
Actuellement, j'apporte ma petite contribution à un centre d'édition et de publication des œuvres chrétiennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *