Edification

La grâce

« Or, la loi est intervenue pour que l’offense abondât, mais là où le péché a abondé, la grâce a surabondé,   afin que, comme le péché a régné par la mort, ainsi la grâce régnât par la justice pour la vie éternelle, par Jésus-Christ notre Seigneur.» (Romains 5 :20-21).

La grâce n’est pas un laissez-passer pour le péché 

Cela signifie que la grâce est au-dessus du péché, elle le supplante, sa force est plus puissante que celle du péché. Là où est comprise la grâce, elle ne devient pas une licence pour s’enliser dans le péché, au contraire elle nous enseigne à renoncer au péché, et devient la force sur laquelle nous nous appuyons pour ne plus pécher. (Tite 1 :11).

 C’est pourquoi, on peut rencontrer un ancien grand voleur, menteur, prostitué… Quand cette personne reçoit la grâce agissante, elle ne tombe plus jamais dans ce péché. On a beau la tenter même si il ou elle veut, il ne peut pas. Qu’est ce qui s’est passé ? C’est la grâce surabondante. Là où le vol a abondé, la grâce de l’intégrité a surabondé… La grâce de la vérité a surabondé… Là où le péché de l’impureté et de l’immoralité a abondé, la grâce de la pureté, de la sanctification a surabondé. Elle est plus forte, efficace que tout autre péché. C’est la vérité à accepter  et à croire.

Parfois, j’entends  certains dire : oh ! Ce péché est plus fort que moi  (je parlais ainsi) mais le Saint-Esprit m’a arrêtée en me faisant lire ceci :

« Vous, petits-enfants, vous êtes de Dieu, et vous les avez vaincus, parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde. » (1 Jean 4 :4)

 Il me dit : « désormais, tu diras que celui qui est en moi est plus grand que tout péché.  De ma propre force, je ne peux pas mais je m’appui sur la grâce surabondante qui est en moi pour y arriver »

Par conséquent, soyons donc plus conscients de la grâce surabondante de Dieu que de la force du péché.

Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée. Elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété, en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus-Christ,  qui s’est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes œuvres. (Tite 2 :11-14)

Crédit photo: pexels 

 

Le Rhema, il y a la vie en ce que nous vous apportons !

À propos de l’auteur

Je suis le produit de l'amour de Dieu, je suis enfant de Dieu par la grâce de mon Sauveur et Seigneur Jésus Christ❤
Je suis citoyenne du Royaume des cieux 😊, résidant au Burkina Faso, l'une des représentations de ce Royaume 😄.
Juriste publiciste de formation. J'ai une petite fibre d'entrepreneure ( ailleurs, quelqu'un pourrait dire que j'ai été sa restauratrice)
La cuisine🍛 est aussi l'une des choses que je fais avec beaucoup de plaisir autant que la lecture et l'écriture✍.
Il y a également ce rêve qui grandit en moi de jour en jour: être les pieds de Jésus auprès des prisonniers... être ses bras qui font des câlins aux internés des centres de désintoxication et psychiatriques... afin de les apporter ma petite touche pour la restauration du divin en eux et leur réinsertion dans la société.
Un jour, si j'ai l'opportunité, j'aimerai bien servir dans l'humanitaire.❤
Actuellement, j'apporte ma petite contribution à un centre d'édition et de publication des œuvres chrétiennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *