Edification

La repentance

Hello,

Les porteurs-porteuses de Vie, vous allez bien je souhaite ! Moi, je vais au rythme de la grâce. Chaque matin, avec son lot de bontés et de compassions renouvelées.

Je continue avec la série qui m’a été inspirée par cet article :https://porteusedevie.com/la-question-de-ma-niece/

Jean Baptiste ainsi que Jésus Christ, ont commencé leur ministère respectif par le message de la repentance. De même lorsque Jésus a envoyé ses disciples en mission, c’est l’un des points principaux qu’il les a recommandés.

En ce temps-là parut Jean Baptiste, prêchant dans le désert de Judée .Il disait : REPENTEZ-VOUS, car le royaume des cieux est proche. Jean est celui qui avait été annoncé par Esaïe, le prophète, lorsqu’il dit : C’est ici la voix de celui qui crie dans le désert : PREPAREZ LE CHEMIN DU SEIGNEUR, Aplanissez ses sentiers. (Matthieu 3 :2-3)

De quoi s’agit-il ?

La repentance c’est le de : reconnaitre son état avec le désir de s’en détourner, prendre conscience de son état de péché et décider de le  délaisser avec des actes concrets. Par exemple, si avant de recevoir Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur, une personne pratiquait le mensonge, après sa nouvelle naissance, on doit constater qu’elle s’est détournée de cette voie pour adopter celle de la vérité. Ou encore, un enfant qui reconnait devant ses parents qu’il leur désobéissait, demande pardon, ses parents doivent constater dans ses actes que désormais, il leur obéit. Encore, si quelqu’un reconnait qu’il procrastinait, prend des résolutions fermes de changer, son entourage devrait témoigner de sa diligence à faire les choses.

La repentance ne concerne pas seulement le péché, elle peut concerner l’abandon d’une mauvaise habitude, mentalité, pensée, comportement…Mais dans cet article, je la circonscris à celle du péché.

Il est important que nous sachions que ce n’est pas parce qu’on a une bonne moralité ou une bonne éducation que la repentance ne nous concerne pas. Car, nul ne peut se prévaloir de sa propre justice devant le Dieu vivant, la justification provenant de la foi en Christ, voilà ce qui donne la vie et la paix avec Dieu.

Autre chose à propos de la repentance, la tristesse qu’on ressent après une faute n’est pas forcément de la repentance tant qu’elle ne nous conduit pas à cette vérité: « En effet, la tristesse selon Dieu produit une repentance à salut dont on ne se repent jamais, tandis que la tristesse du monde produit la mort.» (2 Corinthiens 7 : 10).

Par ailleurs, ce n’est pas parce qu’on ne ressent pas de la culpabilité après un acte de repentance qu’on n’a pas été pardonné. Tant qu’on a été vivement convaincu et qu’on s’est sincèrement repenti, on ne doit plus nous laisser aller au sens de nos émotions.

Dès que nous confessons nos péchés, Dieu nous les pardonne. Mais il veut voir  notre volonté manifeste à produire du fruit digne de la repentance. (Matthieu 3 :7).

Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. (1 Jean 1 :9)

Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde. (Proverbes 28 :13).

Une chose est de confesser son péché, une autre est de le délaisser.

Lorsque nous naissons de nouveau, le Saint-Esprit vient habiter en nous. Soyons attentif à ce qu’il est « Saint ». Il ne peut par conséquent, cohabiter avec le péché, c’est pourquoi, avant que nous le recevions, le sang de Jésus nous purifie d’abord de tout péché. Ainsi donc, le Saint-Esprit demeurant en nous, chaque fois que nous pécherons, il nous le fera savoir. Cela révèle de son ministère, c’est de la part du Saint Esprit de nous convaincre de péché, cependant, c’est de notre de part de le confesser et de  nous en repentir (Jean 16 :8). (https://porteusedevie.com/je-ne-suis-plus-a-laise/)

Mon cœur, le chemin du Seigneur

De ce passage susmentionné de Matthieu 3 : 2-3, Jean disait repentez-vous : c’est-à-dire : reconnaissez que vous êtes dans le péché, loin du Seigneur, que vous vous êtes détournés de ses voies, … Vous avez eu des pensées qui ne sont pas les siennes, vous avez fait des choses avec des mauvais mobiles… Détournez-vous en,… Changez de mentalité et pensées pour recevoir celles du Royaume de Dieu.

Puis, il ajoute : préparez le chemin du Seigneur : ce sont nos différents cœurs. C’est à travers la repentance que nous préparons nos cœurs,  car c’est là que le Saint-Esprit nous y sonde pour nous révéler si nous sommes sur une mauvaise voie ou pas.

Les bienfaits de la repentance :

 

La volonté de Dieu exprimée de Dieu dans 3 Jean 2, c’est que nous prospérons à tous égards comme prospère l’état de notre âme.

La prospérité

Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, Mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde. (Proverbes 28 :13).

La prospérité concerne tous les différents aspects de notre être (esprit, âme et corps). Aussi les autres domaines de la vie (relationnelle, financière, familiale, professionnelle..). Notons donc que cacher volontairement le péché est un frein à notre prospérité, et sachons que la prospérité de l’état de notre âme influence la prospérité des autres domaines de la vie.

L’assurance

Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. (Hébreux 4 :16).

Ce passage et celui de proverbes 28 :13 sont étroitement liés. L’assurance nous vient après que nous ayons avoué nos péchés et qu’ils sont pardonnés dans le nom de Jésus Christ. C’est ainsi que nous obtenons miséricorde (Exaucements). Tu veux obtenir miséricorde et grâces dans tes temps de prières ?  La condition c’est la repentance et produire  du fruit digne de la repentance (Matthieu 3 :7).

Le bonheur

Le psalmiste ajoute :

HEUREUX celui à qui la transgression est remise, à  qui le péché est pardonné !

HEUREUX l’homme à qui l’Eternel n’impute pas d’iniquité, et dans l’esprit duquel il n’y a point de fraude !

Tant que je me suis tu, mes os se consumaient, je gémissais toute la journée ;

Car nuit et jour ta main s’appesantissait sur moi, ma vigueur n’était plus que sécheresse, comme celle de l’été. 

Voici ce qu’il a vécu lorsqu’il s’est décidé de se  repentir :

Je t’ai fait connaître mon péché, je n’ai pas caché mon iniquité ; J’ai dit: J’avouerai mes transgressions à l’Eternel ! Et tu as effacé la peine de mon péché.

Qu’ainsi tout homme pieux te prie au temps convenable ! Si de grandes eaux débordent, elles ne l’atteindront nullement.

Tu es un asile pour moi, tu me garantis de la détresse, Tu m’entoures de chants de délivrance. 

(Psaumes 32 :1-7)

La guérison émotionnelle

La guérison de l’âme est intrinsèquement liée à la repentance, comme le dit ce psaume : « Je dis : Eternel, aie pitié de moi ! Guéris mon âme ! Car j’ai péché contre toi. » (Psaumes 41 :5) Plusieurs n’ont pas besoin de délivrance, de coaching, de développement personnel mais de repentance.

Personnellement, la guérison émotionnelle, je l’ai expérimentée par la repentance, je n’hésitais pas à confesser mes péchés, même aux autres comme nous le recommande Jacques 5 :16. Par ailleurs, David nous dit dans les passages suscités que tant qu’il se taisait c’est-à-dire tant qu’il ne reconnaissait pas et il n’avouait pas ses fautes, ses os se consumaient.

Le rafraichissement :

REPENTEZ-VOUS donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, afin que des temps de rafraichissement viennent de la part du Seigneur, et qu’il envoie celui qui vous a été destiné, Jésus Christ… (Actes 3 :19-20) 

L’une des causes de la sécheresse spirituelle dans nos vies peut être le péché non avoué et délaissé.

Alors cher porteur de Vie, où en es-tu ? (https://porteusedevie.com/la-grace/)

Le Rhema, il y a la Vie en ce que nous vous apportons !

À propos de l’auteur

Je suis le produit de l'amour de Dieu, je suis enfant de Dieu par la grâce de mon Sauveur et Seigneur Jésus Christ❤
Je suis citoyenne du Royaume des cieux 😊, résidant au Burkina Faso, l'une des représentations de ce Royaume 😄.
Juriste publiciste de formation. J'ai une petite fibre d'entrepreneure ( ailleurs, quelqu'un pourrait dire que j'ai été sa restauratrice)
La cuisine🍛 est aussi l'une des choses que je fais avec beaucoup de plaisir autant que la lecture et l'écriture✍.
Il y a également ce rêve qui grandit en moi de jour en jour: être les pieds de Jésus auprès des prisonniers... être ses bras qui font des câlins aux internés des centres de désintoxication et psychiatriques... afin de les apporter ma petite touche pour la restauration du divin en eux et leur réinsertion dans la société.
Un jour, si j'ai l'opportunité, j'aimerai bien servir dans l'humanitaire.❤
Actuellement, j'apporte ma petite contribution à un centre d'édition et de publication des œuvres chrétiennes.

2 commentaires

  1. NIOULA Tamo Banséli a dit :

    Merci beaucoup pour cette plume

    1. Au plaisir chère porteuse de vie !❤

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *