Études de cas

Le fou ou le démoniaque de Gadara.

C’est ainsi qu’il est nommé. Il y a de ces personnes dans la Bible, dont l’étiquette de  leur passé leur est restée. Je pense souvent, que le Seigneur le permet pour nous enseigner: peu importe que l’on nous indexe par notre passé. Ce qui compte c’est le contenu de  notre présent et notre futur,  et l’usage que nous en faisons.

Le fou de Gadara, il fait partie de ces personnes, dont la vie ne commence pas par une belle prophétie. Mais, on le découvre fou. Son histoire est racontée par Matthieu, Marc et Luc. Mais le récit donné par Marc (Chapitre 5 m’intéresse.)

Bien que vivant mais mort.

V 5: La Parole de Dieu dit qu’il avait sa demeure dans les sépulcres (les tombeaux) , c’est à dire dans les cimetières.

 Le cimetière représente la mort. C’est un endroit où les morts demeurent. Aucun vivant n’a sa demeure dans le cimetière, dans le cimetière c’est la fin de la vie . On dit du cimetière :” la dernière demeure”. C’est dans cet endroit qu’un homme ayant encore le souffle de vie y était.

 Entre nous, quel avenir pour cet homme? Il vivait physiquement,  mais spirituellement mort. Personne ne pouvait parier sur ce monsieur. Peut-être qu’on ne le comptait plus parmi les citoyens de cette ville … Sa mère pourrait penser que ces 9 mois de grossesse étaient vains.

Pourquoi il y était?

V 2: Parce qu’il était possédé par un esprit impur. Un mauvais esprit avait pris possession de sa vie, il était esclave de cet esprit… il obéissait aux manifestations de  cet esprit.

V 3: La Parole de Dieu dit encore que personne ne pouvait le dompter. Ils avaient essayé plusieurs fois mais, ils avaient échoué. Ils se sont lassés de lui . Peut-être qu’ils ont voulu l’enchaîner pour le garder à la maison?

Peut-être qu’ils ont voulu le faire pour l’enfermer afin qu’il ne dérange personne ?

Mais cet homme était seul, vivant mais mort. Vidé de tout, dépouillé de sa dignité humaine.

V5: il criait et se meurtrissait avec des pierres.

Pour certains, c’était les cris du fou… ne prenons pas trop garde à cela…

Au-delà, c’était des cris de désespoir, de l’appel à l’aide : “Seigneur est-ce que je suis né pour être fou? Pour être dans les sépulcres? Mon créateur, m’as tu fait à ton image et à ta ressemblance pour que je vive dans les cimetières, dompté par les démons? Dieu, est ce qu’une nouvelle vie est possible pour moi?”

Peut-être que certains  d’entre nous,  ne sont pas fous. Mais  vous arrive t-il de pousser ces genres de cris? Même si personne ne l’entend… au fond de vous, tout crie à l’aide… J’ai eu à pousser ces genres de cris plusieurs années, je passais des nes nuits blanches à la recherche d’un peu de paix au fond de moi. Je paraissais bien à l’extérieur mais très mal au point au fond de moi.

 Ou encore, il n’ya t-il pas des gens autour de nous qui poussent ce genre de cris? Est ce que nous leur prêtons oreille ou disons  nous: “toujours avec les mêmes problèmes, toujours les mêmes histoires, ils ennuient…c’est un fou, un rebelle…”

Quelles sont vos pierres?

V  5: Il  se meurtrissait avec des pierres. N’avons nous pas souvent des pierres avec lesquelles, nous nous meurtrissons? Ces pierres peuvent être : le sexe, l’alcool, la drogue, la vengeance, la haine, les films pornographiques, la masturbation,… toute autre addiction… ces choses nous blessent au plus profond de nous mêmes, et souvent, sans qu’on s’en rende compte.

Quand le malheureux crie

J’ai une bonne nouvelle pour vous,  la Parole de Dieu dit ceci:

Quand un malheureux crie, l’Eternel entend, Et il le sauve de toutes ses détresses.

Psaumes 34:6

L’Eternel entend les cris du malheureux, il lui vient au secours. Les cris de ce monsieur sont allés jusqu’aux  oreilles de Jésus. Ses cris ont fait déplacer son Créateur jusqu’à lui… Jésus Christ a bravé la tempête et les vents ( Marc 4: 35-40) rien que pour ce monsieur . Parce que cet homme faisait partie de sa mission: il est venu libérer les captifs, donner la délivrance aux opprimés, donner la vie à ceux qui sont morts physiquement et spirituellement .

Le libérateur

Jésus s’est déplacé rien que pour cet homme! Quel Dieu d’amour ! Quelle miséricorde ! Quelle bonté ! Pour ce fou, Jésus a dit : passons à l’autre bord parce que:

 A l’autre bord, il y a une nouvelle vie qui doit commencer, à l’autre bord, une destinée doit être réactualisée, à l’autre bord, je dois apporter la vie.

Il en  a fait de même pour nous tous: il a quitté le ciel pour venir mourir à la croix pour nous,  afin que nous vivions une nouvelle Vie. Il est venu nous apporter la Vie de Dieu. Il est venu pour nous faire sortir des sépulcres, briser nos chaînes, restaurer notre dignité humaine.

Marc 5:1:  Dès que Jésus fut sorti de la barque, il n’est pas allé évangéliser, il n’est pas parti faire le ministère.. Il s’est dirigé directement vers l’objet de sa mission: le fou de Gadara…

Ce monsieur que personne ne pouvait dompter est venu se prosterner devant Jésus Christ ! Oh! Yes! Il y a force dans force! Il y a puissance dans puissance ! Là où,  les autres ont echoué avec des chaînes, il est venu lui même se prosterner…

 Jésus n’est parti voir les grands de la ville, il n’est pas parti vers ceux qui se portent bien. Mais, il est parti vers celui qui avait besoin de lui, il est parti vers la personne qui faisait peur à toute une ville, il est parti vers celui que personne ne voulait qu’il soit membre de sa famille, il est parti vers le rejeté, il est parti vers le mort pour lui communiquer sa vie. Il est parti vers celui sur qui personne n’aurait misé ou parié pour une nouvelle vie, un lendemain meilleur.

Est ce qu’i  y a une situation dans votre vie où les hommes ont démissionné ? Ils ont montré leur limite? Ils ont dit: nous sommes fatigués, nous ne savons plus que faire pour t’aider ?

Dieu n’est jamais fatigué de nous.

Moi, j’ai plusieurs fois entendu cela. Mais mon Créateur n’est jamais fatigué de moi… Jésus ne s’est jamais lassé de moi. Là, où les hommes ont baissé les armes, jeté l’éponge me concernant. C’est là qu’il est entré  en jeu afin de s’attribuer toute la gloire! Et les mérites lui vont bien…

V 15: Notre ami est délivré, guéri, restauré.. et j’aime l’expression de la Parole de Dieu : Il était assis, vêtu,  dans son bon sens… cela veut dire que la folie n’était pas son bon sens… vivre dans les sépulcres n’était pas son bon sens… être lié par les chaînes n’était pas son bon sens… crié nuit et jour en se blessant avec les pierres n’était pas son bon sens… Mais avec Jésus, il a retrouvé sa vrai nature, son bon sens, son identité, sa dignité restaurée…

Raconte la miséricorde de Dieu

V18-20: il veut suivre Jésus dans sa ville. Mais Jésus lui donna la mission d’évangéliser sa ville, de parler de l’amour de Dieu, de la miséricorde de Dieu aux siens… ce monsieur ne connaissait ni la  loi ni les doctrines, encore moins des  versets bibliques mais il connaissait son histoire… il maîtrisait son histoire… sa vie était une Bible vivante.

Il pouvait dire: voici ce que j’étais avant,  et voici ce que Jésus Christ a fait de moi. Avant, j’étais fou maintenant je suis dans mon bon sens.

Voici ce que je suis : avant j’étais dépressive, impudique, déséquilibrée, dépendante affective, confuse, sans repères… maintenant avec Jésus Christ, je suis dans mon bon sens…

Qu’en est-il de vous ?

Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

2 Corinthiens 5:17

Le Rhema, il y a la vie en ce que nous vous apportons !

À propos de l’auteur

Je suis le produit de l'amour de Dieu, je suis enfant de Dieu par la grâce de mon Sauveur et Seigneur Jésus Christ❤
Je suis citoyenne du Royaume des cieux 😊, résidant au Burkina Faso, l'une des représentations de ce Royaume 😄.
Juriste publiciste de formation. J'ai une petite fibre d'entrepreneure ( ailleurs, quelqu'un pourrait dire que j'ai été sa restauratrice)
La cuisine🍛 est aussi l'une des choses que je fais avec beaucoup de plaisir autant que la lecture et l'écriture✍.
Il y a également ce rêve qui grandit en moi de jour en jour: être les pieds de Jésus auprès des prisonniers... être ses bras qui font des câlins aux internés des centres de désintoxication et psychiatriques... afin de les apporter ma petite touche pour la restauration du divin en eux et leur réinsertion dans la société.
Un jour, si j'ai l'opportunité, j'aimerai bien servir dans l'humanitaire.❤
Actuellement, j'apporte ma petite contribution à un centre d'édition et de publication des œuvres chrétiennes.

4 commentaires

  1. GUY GERARD a dit :

    leçon de vie la libération, la délivrance de cet homme embrigadé par les démons. Si il est vraiment délivré et libéré qu’il aille lui même témoigner de son ancienne vie et de sa nouvelle vie depuis sa rencontre avec JESUS.

    1. Exactement!
      Merci Guy
      Bénédictions

  2. Fakov doxa a dit :

    Wahooooooo!!!! Magnifique!!! Gloire à notre Dieu pour ce message. Tout a été dit. Que Dieu vous bénisse pour tout et vous remplisse davantage pour faire plus pour sa gloire

    1. Fakov Doxa,
      Merci beaucoup pour votre passage sur le blog et l’intérêt manifesté.
      Amen!
      Bénédictions ❤

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *