Études de cas

L’ETERNEL SE SOUVIENT DE TOI

Notre étude porte principalement sur tout  le premier Chapitre de 1 Samuel

Anne est la mère de Samuel. Découvrons ensemble son parcours…

Anne

V 5 : Anne ne nous est pas présentée sous ses beaux jours. La  Parole de Dieu dit qu’elle était stérile. J’aime la Parole de Dieu, Dieu ne cache pas Les souffrances des personnages bibliques et leurs erreurs.

En plus, de son incapacité à concevoir, le malheur de cette dame était d’avoir une  coépouse qui ne compatissait pas du tout.

V 5 : Le mari d’Anne l’aimait et lui donnait de bonnes parts,  mais cela n’arrivait pas à combler le besoin de sa femme, celui  de porter un enfant ; d’être appelée maman…

Il y a certains besoins dans nos vies que rien ne peut combler si ce n’est Dieu. Parce que dans notre besoin se trouve le besoin de Dieu. (Nous le comprendrons avec la suite.)

Peninna

V 6 : La coépouse d’Anne, elle mortifiait Anne, c’est-à-dire qu’elle l’humiliait, lui rappelant constamment son état. Mais la Bible dit quelque chose d’intéressant,  V 6: le but de tout ceci, était d’amener Anne à s’irriter contre l’Eternel. Ah ! Elle avait un objectif derrière tout ceci.

Qui peut représenter les Peninna dans nos vies ? Ce sont des gens qui nous rappellent  inlassablement notre infortune : célibat, chômage ; maladie ; rejet ; divorce, péché… Pas pour compatir,  mais pour nous amener à accuser Dieu, à nous fâcher contre Dieu, à remettre en cause notre foi,  et l’amour de Dieu pour nous : « Mais toi, ton affaire de Dieu là, on ne voit rien dans ta vie hein ! Toi, tu dors à l’église mais c’est toi qui n’est pas encore mariée… façon toi tu pries beaucoup là, tu es toujours là… 

La nécessité de Peninna

J’aime les Peninna… Pourquoi ?

V 9 : Peninna nous pousse dans la présence de Dieu. Même si je n’ai pas de réponse pour Peninna,  je peux reporter ses questions à Dieu,… ses mortifications devant le trône de la grâce. Je peux dire : ” on demande de tes nouvelles, on dit qu’en est-il de ta Parole et de tes promesses, Seigneur?” C’est ce que fit Anne. 

V 10 : L’amertume dans l’âme, elle pria l’Eternel et versa beaucoup de larmes…

Anne était amère à cause des moqueries dont elle était l’objet dû à  son manque de fertilité. Nous voyons, la Parole de Dieu n’a pas caché son état d’âme. Nous n’avons pas besoin de cacher nos états d’âme devant le Seigneur. Anne a déversé son cœur devant l’Eternel, ce sont ses mots. Elle n’a pas nié ce qu’elle avait dans le cœur. Seigneur : « regarde mon cœur, il y a de l’amertume, il y a de la rancœur, il de la jalousie… toutes ces injustices, ces ingratitude, ces trahisons, ces épreuves… ont injecté du poison en moi. Mais devant toi, je répands mon cœur. Père, nettoie là ; purifie-le ; que toute mauvaise plante soit déracinée… Je suis fatiguée de porter ces fardeaux »

Déversons nos cœurs devant LUI

Dieu est  bon et miséricordieux, devant lui, nous n’avons pas besoin de cacher notre cœur, montrons le lui, clairement et demandons lui grâce. Quand, il m’arrive d’avoir de la jalousie, de l’envie, dans mon cœur, de l’amertume… Tout ce qui est contraire à la Vie de Dieu en moi,  je vais devant Dieu,  et je lui présente l’état de mon cœur tout en lui demandant de m’aider. Le Seigneur ne juge pas,  ne nous exposera pas non plus  aux autres. Oui, moi aussi, j’ai connu des moments où mon cœur était rempli d’amertume, je voyais être pourrie par ce poison, mon cœur commençait à se fermer, jusqu’au jour où le Seigneur m’a rappelée à l’ordre avec ce passage :

Veillez à ce que nul ne se prive de la grâce de Dieu ; à ce qu’aucune racine d’amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble, et que plusieurs n’en soient infectés.

Hébreux 12 : 15 

Ne vous laissez pas être infectés

L’amertume est un poison, elle nous prive de la grâce de Dieu. Elle nous amène à nous centrer que sur nous-même ; elle nous amène à ne plus voir la bonté de Dieu pour nous. Elle est un voile qui tapit la grâce de Dieu. Elle était comme un voile sur Samuel en Anne, elle était obnubilée par l’amertume qu’elle n’avait pas pensé à rentrer dans la présence de Dieu.

Avant que,  Dieu n’exauce la prière d’Anne, il a commencé par traiter son cœur, il fallait que cette amertume parte. Afin que l’enfant qu’elle aura ne soit pas une arme de vengeance et de concurrence entre ses mains.

La bénédiction de Dieu n’est ni une arme de vengeance ni une arme de concurrence. Mais, elle est pour la gloire de Dieu,  pour nous enraciner davantage en LUI et fortifier la foi des autres.

Un homme de Dieu a dit que la prière, avant de changer notre situation, nous change d’abord. Il a raison parce que, sinon, l’exaucement risque d’être une bombe entre nos mains.

Suite:L’ETERNEL SE SOUVIENT DE TOI (suite)

Le Rhema, il y a la vie en ce que nous vous apportons !

À propos de l’auteur

Je suis le produit de l'amour de Dieu, je suis enfant de Dieu par la grâce de mon Sauveur et Seigneur Jésus Christ❤
Je suis citoyenne du Royaume des cieux 😊, résidant au Burkina Faso, l'une des représentations de ce Royaume 😄.

Juriste publiciste de formation. J'ai une petite fibre d'entrepreneure ( ailleurs, quelqu'un pourrait dire que j'ai été sa restauratrice)
La cuisine🍛 est aussi l'une des choses que je fais avec beaucoup de plaisir autant que la lecture et l'écriture✍.

Je partage avec Dieu, le besoin de voir toute personne Le vivre comme le Bon et Responsable Père, par essence et par excellence🤩🤩. Il l'est réellement. C'est pour cela que j'aime Le partager avec les autres tel que Sa Parole Le présente, et cette Parole expérimentée au travers des témoignages: Vivre la plénitude de la Vie Divine en Jésus-Christ, voici la vraie richesse.😍

Il y a également ce rêve qui grandit en moi de jour en jour: être les pieds de Jésus auprès des prisonniers; de ceux qui aspirent à vivre une nouvelle vie... Etre ses bras qui font des câlins aux internés des centres de désintoxication et psychiatriques; annoncer l'espérance d'un avenir meilleur aux laissés pour compte..., afin de leur partager l'amour de Dieu qui répare les vies. Et leur apporter ma petite touche pour la restauration du divin en eux et leur réinsertion dans la société.

Un jour, si j'ai l'opportunité, j'aimerai bien servir dans l'humanitaire.❤ Et je m'y prépare.

Actuellement, j'apporte ma petite contribution à un centre d'édition et de publication des œuvres chrétiennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.