Exhortation

Quand l’étau se resserre…

Hello,

Les porteurs-porteuses de vie ! vous espérant en bonne santé, nous continuons de nous encourager en comptant sur la bonté et la fidélité du Dieu auquel nous appartenons !

Bientôt, par la grâce de Dieu, j’écrirai un article sur la vie de Moïse. En attendant, on y va avec cette autre portion. En effet, il fut envoyé par Dieu en Egypte pour servir d’instrument pour la libération de ses frères qui, furent 430 ans sous le joug égyptien. Arrivé, naturellement, Moïse fit part à Pharaon de l’ordre de Dieu : laisser aller les enfants d’Israël afin qu’ils servent leur Dieu (Exode 5 :1).

Cette nouvelle ne fit pas abonder le roi d’Egypte en actions de grâces ou en réjouissances, il devrait se voir priver de sa bonne main d’œuvre. Alors :

 Ce jour même, Pharaon donna cet ordre aux inspecteurs du peuple et aux commissaires :

Vous ne donnerez plus comme auparavant de la paille au peuple pour faire des briques ; qu’ils aillent eux-mêmes se ramasser de la paille.

 Vous leur imposerez néanmoins la quantité de briques qu’ils faisaient auparavant, vous n’en retrancherez rien ; car ce sont des paresseux ; voilà pourquoi ils crient, en disant : Allons offrir des sacrifices à notre Dieu !

Que l’on charge de travail ces gens, qu’ils s’en occupent, et ils ne prendront plus garde à des paroles de mensonge.

(Exode 5 :6-9)

Quelque chose est proche

crédit photo: pexels

Une percée, une nouvelle saison, l’accomplissement d’une promesse, une nouvelle vie se pointait à l’horizon pour ce peuple captif. Cependant, il n’était pas le seul en être informé, leur ennemi aussi en avait l’écho, même s’il ne savait pas entièrement tout ce que cela comportait. Il mit donc tout en œuvre afin de maintenir ce peuple dans la servitude. L’ennemi augmenta la pression, il resserra l’étau pour que le peuple d’Israël ne prenne pas garde aux bonnes paroles que Moïse leur avait dites.

 

N’ignore pas les desseins du diable

Quand je méditais sur ces faits, le Saint-Esprit me rappela l’instruction qu’il nous a donné dans (2 Corinthiens 2 :11), qui consiste à ne pas ignorer les desseins du diable afin qu’il n’ait pas davantage sur nous. Car, Pharaon agissait textuellement comme le diable le fait dans nos vies quand il sent que nous lui échappons : qui voudrait perdre sa bonne main main-d’œuvre ?

Quand tu étais dans le camp de l’ennemi, tout semblait “aller bien”. Mais depuis que tu es enfant de Dieu, tu as l’impression que tout le royaume des ténèbres ne connait que ton adresse.

Depuis que tu as décidé de rester ferme sur ta foi… depuis que tu as décidé de te lever contre les œuvres du diable… depuis que tu as résolu ces temps de jeûnes, de prières, d’évangélisation… de te consacrer à Dieu… depuis que tu as pensé et agis pour ce changement…. Tu as décidé de pratiquer la Parole de Dieu…, tu as l’impression que tout est devenu dur. Tu ne vis que le contraire de tout ce qui devait être résultats.

C’est ainsi que, tu as tendance à dire que ta vie était “meilleure” avant d’être chrétien, parce que tu n’avais pas tous ces problèmes. Et ce n’est pas l’envie qui te manque de tout abandonner afin d’être tranquille.

N’ignore pas les desseins de l’ennemi sinon, il aura de l’avantage sur toi. C’est lui qui souvent, resserre ainsi les choses pour que tu abandonnes. Crois-moi, si tu lui fais ce cadeau, ta condition sera pire qu’avant. Le diable n’a aucune compassion, il ne célèbre pas les rétrogrades.

 

Résiste par la puissance du Saint-Esprit

En continuant ma lecture, le Saint-Esprit me fit prendre conscience et acte de l’erreur qu’avait fait le peuple d’Israël quand les choses étaient devenues dures : Aller négocier avec pharaon. (Exode 15 : 15-17). Il m’ajouta :

On ne négocie pas avec le diable. Mais on lui résiste avec une foi ferme et il finira par fuir.

(1 Pierre 5 : 9)

Si tu te trouves dans une situation où l’ennemi resserre l’étau, adopte l’attitude de Moïse : il s’est tourné vers Dieu pour lui demander pourquoi il laissait la situation de son peuple s’empirer depuis qu’il avait parlé à Pharaon (Exode 5 : 22-23)

Écoutons la réponse de Dieu :

L’Éternel dit à Moïse : Tu verras maintenant ce que je ferai à Pharaon ; une main puissante le forcera à les laisser aller, une main puissante le forcera à les chasser de son pays. (Exode 6:1)

Depuis ce jour, il y a eu revirement de situation en faveur du peuple élu. Comme décrit dans cet article :https://porteusedevie.com/dieu-donnera-de-ses-nouvelles/

Retenons !

1. Quand l’étau se resserre sache qu’il y a une percée surnaturelle qui est proche

2. Quand l’étau se resserre, on ne négocie pas avec le diable. On lui résiste, on persévère dans la foi avec l’assistance du Saint-Esprit.

3. Quand l’étau se resserre sache que le combat n’est plus ton combat : lèves les yeux vers Dieu et admire-le se suffire.  

La meilleure vie c’est en JÉSUS-CHRIST. C’est vrai, elle n’est pas un long fleuve tranquille mais nous avons l’assurance du salut, couronné de grâce et de bonheur, en plus nous jouissons de son triomphe si nous restons dans son camp. Par ailleurs, Dieu est responsable, il n’abandonne pas les siens ni les perd.

Le Rhema, il y a la vie en ce que nous vous apportons !

À propos de l’auteur

Je suis le produit de l'amour de Dieu, je suis enfant de Dieu par la grâce de mon Sauveur et Seigneur Jésus Christ❤
Je suis citoyenne du Royaume des cieux 😊, résidant au Burkina Faso, l'une des représentations de ce Royaume 😄.
Juriste publiciste de formation. J'ai une petite fibre d'entrepreneure ( ailleurs, quelqu'un pourrait dire que j'ai été sa restauratrice)
La cuisine🍛 est aussi l'une des choses que je fais avec beaucoup de plaisir autant que la lecture et l'écriture✍.
Il y a également ce rêve qui grandit en moi de jour en jour: être les pieds de Jésus auprès des prisonniers... être ses bras qui font des câlins aux internés des centres de désintoxication et psychiatriques... afin de les apporter ma petite touche pour la restauration du divin en eux et leur réinsertion dans la société.
Un jour, si j'ai l'opportunité, j'aimerai bien servir dans l'humanitaire.❤
Actuellement, j'apporte ma petite contribution à un centre d'édition et de publication des œuvres chrétiennes.

2 commentaires

  1. Merci pour ces leçons. ça tombe tellement bien, dans le cadre des 40 derniers jours de l’année, je suis en train de relire le livre d’Exode. Tellement bénissant. L’ennemi peut s’agiter comme il veut, la victoire appartient à notre Dieu 🙌🏽.

    1. Amen!
      Bonne lecture, Annette. Hâte de lire les trésors que le Saint-Esprit te donnera.
      Bénédictions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *