C'est mon histoire

Vaincre la jalousie (1ère partie)

Hello,

Le porteurs et porteuses de Vie, je vous espère en bonne santé !

Je vous souhaite un très bon mois de Février, qu’il vous soit porteur de bonnes nouvelles. Je prie qu’en ce mois, la Parole et les promesses de Dieu deviennent chair (réalité) dans vos vies. Au nom Puissant de Jésus-Christ.

Il y a deux ou trois mois, une petite sœur m’a écrit, pour me demander comment je faisais quand je suis jalouse de la situation de quelqu’un ? Sa question était directe, n’est-ce pas ? Elle sait me poser des questions épineuses. Celle-ci, elle l’avait bien formulée, Parce qu’il nous est  arrivé à tous d’expérimenter le sentiment de jalousie (du moins moi. Je préfère parler de mon cas que je maitrise).  Avant d’en venir à la réponse que je lui ai donnée. Je vous raconte :

Quelques années passées, en un début d’année, je priais. Puis, le Saint-Esprit me dit qu’il y a des insécurités en moi qu’il travaillera et guérira. J’ai noté, sans en demander plus. Au moins, 8 mois s’étaient écoulés, puis je me suis retrouvée à faire un temps de jeûnes et de prières, de 21 jours pour être délivrée de la jalousie.

En effet, la chose s’était réveillée en moi, par rapport à une sœur. Je la concurrençais de façon non avouée. C’est là que le Seigneur me dit ouvertement que j’étais jalouse  d’elle, mais j’essayais d’étouffer cette jalousie, car je savais que ce n’était pas bien. C’était difficile et vilain à la fois, en mettant ensemble les différentes pièces de mon comportement, je finis par l’avouer. C’est là que le Saint-Esprit entra en scène, pas pour me condamner, mais pour me manifester son aide puissante, afin de me purifier de ce poison:

  1. J’ai confessé mon péché, je me suis repentie (1 Jean 1 :8 ; Proverbes 28 :13…)
  2. Le Seigneur m’a révélée comment mon environnement avait contribué à semer et maintenir la graine de la jalousie  en moi. Enfant, je n’ai pas possédé ce que j’ai désiré ou demandé. Du coup, il y avait ce sentiment de possessivité
  3. Reconnaitre que la sœur n’est pas une concurrente ni aucune autre personne (dans les œuvres de Dieu, il n’y a ni concurrence ni compétion, mais plutôt complémentarité. Aussi, de travailler à ne jamais me sentir en concurrence ni en compétition avec les autres dans l’exercice du ministère (œuvre de Dieu), même s’ils le font. Sinon, cela m’amènera à faire des choses qui ne sont pas dans le cahier de charge que Dieu a établi pour moi.(Philippiens 2 :3)
  4. Renoncer à toute semence de jalousie en moi, détruire les racines par la puissance du Saint-Esprit. C’est là que j’avais mis à part les 21 jours et fait même plus sur une longue durée.(Matthieu 18 :18 ;Matthieu 3 :10…)

Les autres étapes feront la suite d’un second article. Sache que c’est possible d’être libéré de toute forme de jalousie, par la grâce de Dieu. Ne reste pas dans la culpabilité, mais commence à accepter et à faire face à l’ennemie, qu’est la jalousie. Je prie pour que tu puisses trouver encouragement et réconfort dans cet article et la suite, au nom Puissant de Jésus-Christ. Amen !

Suite…

Le Rhema, il y a la vie en ce que nous vous apportons !

À propos de l’auteur

Je suis le produit de l'amour de Dieu, je suis enfant de Dieu par la grâce de mon Sauveur et Seigneur Jésus Christ❤
Je suis citoyenne du Royaume des cieux 😊, résidant au Burkina Faso, l'une des représentations de ce Royaume 😄.

Juriste publiciste de formation. J'ai une petite fibre d'entrepreneure ( ailleurs, quelqu'un pourrait dire que j'ai été sa restauratrice)
La cuisine🍛 est aussi l'une des choses que je fais avec beaucoup de plaisir autant que la lecture et l'écriture✍.

Je partage avec Dieu, le besoin de voir toute personne Le vivre comme le Bon et Responsable Père, par essence et par excellence🤩🤩. Il l'est réellement. C'est pour cela que j'aime Le partager avec les autres tel que Sa Parole Le présente, et cette Parole expérimentée au travers des témoignages: Vivre la plénitude de la Vie Divine en Jésus-Christ, voici la vraie richesse.😍

Il y a également ce rêve qui grandit en moi de jour en jour: être les pieds de Jésus auprès des prisonniers; de ceux qui aspirent à vivre une nouvelle vie... Etre ses bras qui font des câlins aux internés des centres de désintoxication et psychiatriques; annoncer l'espérance d'un avenir meilleur aux laissés pour compte..., afin de leur partager l'amour de Dieu qui répare les vies. Et leur apporter ma petite touche pour la restauration du divin en eux et leur réinsertion dans la société.

Un jour, si j'ai l'opportunité, j'aimerai bien servir dans l'humanitaire.❤ Et je m'y prépare.

Actuellement, j'apporte ma petite contribution à un centre d'édition et de publication des œuvres chrétiennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.