C'est mon histoire

Vaincre la jalousie (Dernière partie)

Hello,

Les porteurs-porteuses de Vie. Bonne fin de semaine, puisse le Seigneur vous renouveler dans votre être entier. Nous continuons avec la suite de l’article : «https://porteusedevie.com/2022/02/05/vaincre-la-jalousie-1ere-partie/  ».

La jalousie est une mauvaise compagnie, nous devons refuser toute relation avec elle. Le dictionnaire Wikipédia la définit comme un sentiment négatif  d’insécurité, de peur, d’anxiété… Des exemples sont légions dans la Bible. Entre autres : C’est par jalousie que Caïn a tué son frère Abel (Genèse 4 :5-10). C’est poussé par la jalousie que les frères de Joseph l’ont vendu (Genèse 37 :11). C’est encore ce sentiment ravageur qui amena le roi Saül à poursuivre David pour le tuer, sans raison (1 Samue 18 : 5-9). C’est la jalousie qui a causé la mort de Korhé, Dathan, Abiran. Ils convoitaient la position de Moïse (Nombres 16 :2-4)… La jalousie n’a fait que causer la ruine de ceux qu’elle a possédés.

La jalousie nous empêche de jouir de nos grâces, parce que nous sommes toujours en alerte pour savoir ce que l’autre a reçu et que nous n’avons  pas. Nous nous mettons minutieusement à chercher la moindre erreur, ou à prouver que nous  pouvons faire mieux. C’est épuisant tout ceci.

Jalouser son prochain, c’est douter et limiter la bonté de Dieu, comme s’il n’avait plus de grâces pour nous. Pourtant, la Parole de Dieu nous dit que les richesses de Christ sont infinies (Ephésiens 2 :7), et Dieu ne fait acception de personne. En continuant avec les autres points, j’ai compris que:

5- Ce n’est pas ma part que Dieu a donné à l’autre : Dieu n’est pas comme Isaac qui avait dit à son fils Esaü qu’il ne lui restait plus de bénédictions parce qu’il avait tout donné à Jacob (Genèse 27 :35). Dieu ne nous dira jamais cela, sa richesse est inépuisable, il y en assez pour nous tous.

6- Notre état d’insécurité n’effrayera pas le Seigneur, au point où  pour nous calmer, il retirerait les bénédictions de l’autre pour nous  les donner

7- Lorsque nous faisons face au sentiment de jalousie, c’est de le confesser immédiatement à Dieu et demander son aide

8- Apprendre à apprécier les bénédictions des autres, même s’ils possèdent tout ce qu’on voudrait avoir

9- Reconnaitre, accepter, et apprécier les grâces spéciales et particulières que nous avons  et que  l’autre ne possède pas.

10- Demander simplement à Dieu : il dit qu’il donne de bonnes choses à ceux qui les lui demande (Matthieu 7 :11). Et qu’on ne possède pas, parce qu’on ne demande pas. Mais, la jalousie peut être obstacle à nos prières (Jacques 4 :3).

11- Rendre grâces au Seigneur pour ce que nous avons. Par l’action de grâces, nous détournons nos regards des biens des autres pour les fixer sur le Bienfaiteur.

Il y a beaucoup à dire sur ce sujet, mais je ne ferai pas une longue  littérature, afin que nous puissions retenir l’essentiel. Une chose qu’il faut savoir, c’est qu’on n’est pas immunisé pour de bon contre la jalousie. Il arrivera des moments où elle forcera la porte de notre cœur. En ce moment, le Saint-Esprit nous alertera que la mauvaise graine veut s’installer : ne raisonnons pas, rejetons-la violemment. Puis faisons ce que le sage nous recommande : Garde ton cœur plus que toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie (Proverbes 4 :23).

Aussi, sachons que si nous sommes nés de nouveau, Jésus-Christ par son sacrifice, a détruit la racine du péché en nous, tout en nous dotant de  puissance pour dominer sur toutes formes de péchés. Alors, approprions-nous de l’épée de l’Esprit selon Romains 6 :14 : Car le péché (la jalousie) n’aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce.

Dieu connait l’avenir et sait  ce qu’il a prévu pour vous. S’il voit qu’il y a en toi le sentiment de jalousie, il le traitera jusqu’à ce que tu en sois guéri. Personnellement, le Saint-Esprit m’avait dit qu’il avait encore beaucoup de choses pour moi, mais tant que je ne guérirai pas de cette insécurité, je ne pourrai en jouir. Egalement, dans mon parcours, je rencontrerai des gens qui ont les mêmes grâces ou plus que moi, si je ne traite pas le problème dès maintenant, cela m’entravera devant.

Et, quand je me suis laissée faire, j’ai vu les résultats. Il n’y a rien de tel que de,  ne pas se sentir menacé par les bénédictions de son prochain, et rendre grâces au Seigneur pour la bonne part qu’il nous a donnée. Aujourd’hui, je suis en paix avec moi-même, et la sœur. Je suis  émerveillée de ce que le Seigneur fait dans sa vie. Elle est une aînée dans la foi, j’ai compris que je ne pourrai pas la rattraper sur certains aspects. Donc, pas lieu de me sentir en concurrence avec elle, plutôt m’inspirer de son expérience pour avancer et m’améliorer. C’est cela la liberté en Christ.

Tout ce qui est né de Dieu triomphe de la jalousie ; et la victoire  qui triomphe du monde, c’est notre foi (Paraphrase de 1 Jean 5 :4).

 

Crédit photo: Hamitandi

Le Rhema, il y a la vie en ce que nous vous apportons !

À propos de l’auteur

Je suis le produit de l'amour de Dieu, je suis enfant de Dieu par la grâce de mon Sauveur et Seigneur Jésus Christ❤
Je suis citoyenne du Royaume des cieux 😊, résidant au Burkina Faso, l'une des représentations de ce Royaume 😄.

Juriste publiciste de formation. J'ai une petite fibre d'entrepreneure ( ailleurs, quelqu'un pourrait dire que j'ai été sa restauratrice)
La cuisine🍛 est aussi l'une des choses que je fais avec beaucoup de plaisir autant que la lecture et l'écriture✍.

Je partage avec Dieu, le besoin de voir toute personne Le vivre comme le Bon et Responsable Père, par essence et par excellence🤩🤩. Il l'est réellement. C'est pour cela que j'aime Le partager avec les autres tel que Sa Parole Le présente, et cette Parole expérimentée au travers des témoignages: Vivre la plénitude de la Vie Divine en Jésus-Christ, voici la vraie richesse.😍

Il y a également ce rêve qui grandit en moi de jour en jour: être les pieds de Jésus auprès des prisonniers; de ceux qui aspirent à vivre une nouvelle vie... Etre ses bras qui font des câlins aux internés des centres de désintoxication et psychiatriques; annoncer l'espérance d'un avenir meilleur aux laissés pour compte..., afin de leur partager l'amour de Dieu qui répare les vies. Et leur apporter ma petite touche pour la restauration du divin en eux et leur réinsertion dans la société.

Un jour, si j'ai l'opportunité, j'aimerai bien servir dans l'humanitaire.❤ Et je m'y prépare.

Actuellement, j'apporte ma petite contribution à un centre d'édition et de publication des œuvres chrétiennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.